La Trova (Regarde Où Je Mets Les Doigts)

show_imageL’univers de la chanson cubaine est aussi vaste que celui de la musique rythmique. Ces deux univers se s’entremêlent et dans la plupart des cas partagent les mêmes contraintes par rapport à la clave cubaine laquelle adopte ici de variantes qu’ont évolué dans le temps et donné lieu à la naissance d’un riche éventail de styles.

La chanson à Cuba n’a pas pu s’appeler cubaine jusqu’à que les musiciens humbles du peuple ne la fassent sienne. Jusqu’à la première moitié du xIx siècle elle avait suivi plus au moins au pied de la lettre les tendances européennes et se circonscrivait au saraos,  comme on av  it l’habitude d’appelér les réunions avec de l’animation musicale dans les salons de l’aristocratie créole.

Le concept de trovador n’a rien à avoir avec ce qu’on peut comprendre comme troubadour ici en Europe ;  le trovador cubain à l’ancienne était un individu de basse extraction et souvent analphabète,  qui était quand-même capable de se servir de sa guitare pour chanter des chansons qu’il composait lui-même avec une qualité poétique et musicale de haut niveau. Lire la suite

La Musique Paysanne (Ramon! El Guateque!)

justo-y-adolfoLa tradition de la dispute chanté, constitue aujourd’hui encore  le sommet des fêtes paysannes connues comme « Guateques ».

Le nom de « repentista » (improvisateur), que l’on donne au chanteur est significatif, puis qu’il met l’accent non pas sur la qualité de la voix sinon sur la capacité de création improvisé. Petit à petit je me suis trouvé à guetter le moment de la « controversia » de Justo Vega et Adolfo Alfonso dans l’émission Palmas Y Cañas des dimanches. Sur la base de deux personnages diamétralement opposés, Adolfo Alfonso d’un timbre de voix agréable et rieur, jouait le cubain typique qui se moque de tout, et surtout de la gueule de son partenaire Justo Vega qui, à son tour, représentait l’homme sérieux  gardien de la morale, avec sa voix cassé, ses quelques années de plus, et son allure d’apôtre au front beethovenienne et ses cheveux et moustache complètement blanchis.

La Musique Paysanne (Guajira Guantanamera)

trovaPalmas Y Cañas (des palmiers et des cannes à sucre), c’est le titre d’une émission sur la musique paysanne vieille de 40 ans et qui passe encore chaque dimanche à la télévision cubaine, et que mon beau père le mari de ma mère, en étant  fan   nous obligeait entre guillemets à regarder. je peux vous dire que je haïssais cette musique-là :déjà les musiciens étaient tous des vieux paysans qui donnaient l’impression d’être venus à la télé directement de leurs respectifs parcelles sans passé par la salle de bain, le chapeau enfoncé jusqu’aux yeux  et des sourires édentés. Et alors le public, était toujours le même, une bande des rigolards de deux sexes composé en grand partie par les familles des artistes et une minorité de marginaux heureux qui avaient pris l’habitude de se divertir une fois par semaine avec les péripéties des personnages haut en couleur, car il faut bien admettre que l’ambiance était bonne enfant, et que les blagues à double sens ne manquaient pas chaque dimanche. Mais ce qui me gênait vraiment c’était la naïveté  avec laquelle  on faisait allégeance au système. Les paysans c’était la classe sociale qui peut-être reflétait  et représenté le mieux les bienfaits de la révolution cubaine. Lire la suite

La Rumba (Celui qui n‘a pas de Congo a de Carabali)

congo-carabaliTin Tin Deo, une des œuvres fondatrices de l’afro jazz dans la voix et le style du percussionniste cubain Chano Pozo.

Présenté à NY en 1947 par Mario BAUZÁ à « Dizzy » Gillespie, « Chano Pozo » va se tourner vers le Jazz. L’histoire de la plus grande musique populaire d’Amérique du Nord est sur le point de changer

A New York Gillespie engage Kenny Clarke et le formidable duo batterie- congas se met en place pour l’enregistrement de « Manteca ».

Aucun autre groupe vocal que Los Zafiros a provoqué une telle acceptation populaire à Cuba. Crée en 1961 sous l’influence du groupe  américain The Platters, ils ont su adapter le style di di dua aux rythmes du caraïbe : mais surtout la rumba. Lire la suite